Aujourd’hui, 21/12/2021, à 10h , à Londres : Les cours de l’or ont conservé lundi leurs gains de la fin de semaine dernière grâce à de la vente d’or massive, s’échangeant vers les 1800 $ l’once alors que les taux d’intérêt sur le marché obligataire sont restés en dessous des prévisions d’inflation et que les cours de bourses mondiales ont chuté à la suite des mauvaises nouvelles des restrictions Covid-19 en Europe. Celles-ci visent à ralentir la variante Omicron qui se propage rapidement mais ça n’est pas gagné, les marchés le sentent bien…

Après avoir enregistré sa première progression d’un vendredi à l’autre en 5 ans, l’or évolue aujourd’hui de façon latérale à 1797 dollars l’once, conservant une bonne partie de sa progression de 0,9 % de la semaine dernière. Les clients ayant effectué de l’achat d’or en novembre ont bien fait d’anticiper.

« Omicron est l’un des problèmes les plus importants pour les marchés à l’heure actuelle, car il a assombri les perspectives pour la fin de l’année », estime Dominique CHERIER, président de La Fonderie Nationale de l’Or, ce qui explique l’attrait des investisseurs pour l’éternelle valeur refuge et ses importantes ventes d’or

« Nous pensons que l’achat d’or devrait effectivement se remettre sur les rails l’année prochaine, car l’assurance contre les risques restera essentielle », déclarait Rhona O’Connell, spécialiste des lingots, de l’Or d’investissement et responsable de l’analyse du marché pour la région EMEA et l’Asie chez Stone X.

« Les taux d’intérêt réels resteront négatifs même si l’inflation s’avère être transitoire, ce qui efface le coût d’opportunité de la détention de métaux physiques, » renchérit le spécialiste. Les soucis de stockage d’Or d’investissement à Cannes sont résolus hors système bancaire dans le sud-Est du pays, La Fonderie Nationale de l’Or met à disposition de sa clientèle des coffres individuels dans sa salle des coffres hyper sécurisée.

Le taux d’intérêt réel impliqué par les obligations TIPS à 10 ans protégées contre l’inflation a légèrement baissé hier lundi, tombant à un plus bas de deux semaines de moins 1,04%, alors que le taux nominal des obligations s’est stabilisé sous 1,40% par an, ce qui suggère une hausse relativement importante des prévisions d’inflation à long terme. Wait & see…

Toute l’équipe des fondeurs de La Fonderie Nationale de l’Or vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année et vous donne rendez-vous en 2022.