La Deutsche Bank a échoué aux stress tests de la Fed !

Filiale américaine de la banque allemande elle est le seul établissement bancaire pour lequel la Réserve
fédérale a constaté d’importantes faiblesses dans son plan de capitalisation. Goldman Sachs, Morgan Stanley et State Street et les autres (même les française) ont reçu un feu vert conditionnel. Les ennuis continuent pour la Deutsche Bank. Cette filiale américaine de la première banque allemande est la seule sur 35 dont le plan de capitalisation a été rejeté par la Réserve fédérale américaines (Fed) dans l’exercice de la deuxième phase de ses tests de résistance, dont les résultats ont déjà été publiées au début de l’été.

Ces fameux tests servent à évaluer la suffisance des fonds propres des plus grandes banques américaines (et étrangères opérant aux USA) ainsi que leurs projets d’utilisation des capitaux (dividendes, rachats d’actions etc). Les niveaux élevés de capital servent de coussin pour absorber les pertes et aider à garantir que les groupes bancaires ont la capacité de prêter aux ménages et aux entreprises même en période de stress nous rappelle la réserve fédérale.

Si un tel établissement se trouve en difficultés, ainsi que ses des grandes banques italiennes et, que le dollars, le yuan, la livre Turc sont dépréciés conjugué à des évènements guerriers sur la scène internationale du proche et moyen orient ne cessent de s’aggraver « nous allons tout droit vers une ascension des cours de la valeur refuge que représente le métal précieux » dixit Dominique Cherier président de La Fonderie Nationale de l’Or, « nous avons constaté une forte hausse des achats d’or monétaire de bourse (physique) ces six derniers mois au point que La fonderie Nationale de l’Or a dû demander un petit délai à ses clients pour les livrer. les achats vente d’or ont été plus important sur les villes de Cannes, Monaco etAntibes Saint Tropez concernant la moitié sud du pays »
Faut-il rappeler l’adage qui nous rappel : » Il faut acheter au son du canon etc. » ?
Les investisseurs prudents et/ou judicieux par leur achat d’or nous le rappellent.